LEARN MORE

Scroll down

Qu’est-ce qu’est le Web 3.0 et comment va-t-il changer le monde ?

Au cours des dernières décennies, nous avons vu tellement d’innovations se succéder que les gens se demandent si nous ne nous dirigeons pas vers une stagnation. Après tout, pouvez-vous continuer à innover indéfiniment ? N’atteindrons-nous pas progressivement un plafond ? Avec l’introduction du Web 3.0, nous ne semblons pas encore avoir atteint une limite. Au contraire, il offre à nouveau beaucoup de nouvelles possibilités.

Le Web 3.0 succède logiquement au Web 1.0 et au Web 2.0 actuel avec un certain nombre d’innovations technologiques fondamentales. Afin de bien comprendre ce futur modèle – les éléments constitutifs, les caractéristiques et les applications concrètes des principaux changements – il est important de comprendre en quoi il diffère des modèles précédents. Dans ce blog, nous décrivons avec plaisir cette évolution avant d’approfondir les avantages du Web 3.0.

L’évolution d’internet

Depuis qu’Internet s’est glissé dans nos vies et les a changées à jamais, il a beaucoup évolué. Avec l’introduction du Web 3.0, nous avons maintenant atteint une troisième révolution Internet majeure. Voici comment cela s’est passé en si peu de temps :

Web 1.0: 1991-2004

Web 1.0

Tout a commencé avec le Web 1.0. Ce développement s’articulait autour d’une page d’information HTML (unidimensionnelle) et était principalement axé sur la lecture. On le doit à Tim Berners-Lee qui a mis au point en 1989 le protocole « http » qui permettait de se connecter sur le World Wide Web (www) à une simple page web dont le contenu était majoritairement statique.

Seuls deux langages de programmation ont été utilisés pour créer des pages Web simples. Outre HTML, CSS a également été utilisé. Bien qu’il y ait déjà pas mal d’informations disponibles en ligne, Internet n’était pas encore largement utilisé.

A cette époque, il n’y avait pas encore de formules d’abonnement et il fallait encore beaucoup de temps pour se connecter, ce qui faisait un peu hésiter.

Web 2.0 : 2004 à aujourd’hui

Web 2.0

Avec le Web 2.0, de nouveaux langages de programmation ont été introduits en mettant davantage l’accent sur l’interaction. Les réseaux sociaux tels que Facebook sont apparus sur la scène et les géants du web comme Google et Amazon sont également venus revendiquer leur place sur le World Wide Web. Les sites Web sont devenus plus interactifs et dynamiques, facilitant la communication.

Web 2.0 est principalement basé sur l’idée du Web en tant que « plate-forme ». Il ne s’agit plus seulement de lire l’information, mais aussi de l’écrire et de la partager. Les utilisateurs eux-mêmes généreront plus de contenu. Au lancement, cela s’est surtout caractérisé par l’apparition énorme de réseaux sociaux et par l’explosion de blogs. Les nouveaux langages de programmation, tels que HTML5, CSS3, PhP et les différents types de JavaScript sont déjà beaucoup plus avancés. Ils offrent donc bien plus d’options que la simple combinaison HTML & CSS.

Alors que le Web 2.0 était à l’origine destiné à être ouvert et accessible à tous et à créer un Internet gratuit décentralisé, ce n’est pas ce qui s’est passé dans la pratique. Des géants de l’Internet tels que Facebook et Google ont créé un modèle de revenus autour de la collecte, de la vérification et de la vente de nos données. En conséquence, ils ont pris le contrôle de l’utilisateur.

Web 3.0 : présent- ?

Web 3.0

Ce contrôle ou cette propriété jouera à nouveau un rôle plus important avec le Web 3.0. Vous avez peut-être entendu parler du méta verse, un univers virtuel que l’on veut créer. Avec cela, les gens pourraient visiter des espaces virtuels 3D à travers leurs avatars ou leurs sosies digitaux et faire des activités ou avoir des conversations avec d’autres. Le Web 3.0 est axé sur l’immersion de personnes dans une expérience. La crise corona a également rendu les NFT encore plus populaires. NFT (non-fungible token) signifie jeton non fongible ou « jeton non remplaçable » ou « jeton unique ». Cela permet l’achat de produits digitaux exclusifs : tels que des œuvres d’art, des produits éducatifs, des accords, des « memes » et même des tweets. Ainsi, par exemple, le premier tweet du fondateur de Twitter, Jack Dorsey, a été vendu 1,9 million de dollars.

Crypto-monnaie et Web 3.0

Le Web 3.0 ou simplement « Web 3 » a suscité plus d’intérêt en raison de la popularité de la crypto-monnaie et de la puissance révolutionnaire de la technologie blockchain qui la sous-tend. Une blockchain est un réseau de centaines à des milliers d’appareils ou de « nœuds » interconnectés. Cette technologie a marqué une percée dans la décentralisation et la préservation correcte de l’information. Cela le rend également idéal pour stocker et partager des documents, des vidéos et des images de manière transparente.

Les contrats intelligents joueraient également un rôle majeur dans la gestion de données. Ce sont des protocoles numériques qui garantissent que les contrats sont automatiquement exécutés selon des critères prédéterminés. De cette manière, les transactions peuvent être effectuées selon des accords traçables sans avoir besoin d’un tiers, tel qu’une institution financière.

Quand le Web 3.0 viendra-t-il ?

Il a fallu environ 10 ans pour passer du Web 1.0 au Web 2.0, et il pourrait bien s’écouler encore 10 ans avant que le Web 3.0 ne soit prêt.

Dans notre Web 2.0 actuel, nous échangeons encore des données entre différentes plates-formes, par exemple Google et Facebook. Pour créer ce lien, nous utilisons des logiciels ou des applications qui le font via une clé API.

Le Web 3.0 vise à provoquer la communication entre les blockchains, les applications et les appareils aux propriétés différentes. L’apprentissage automatique et l’intelligence artificielle deviendraient des outils importants pour relever ce défi complexe.

Les avantages du Web 3.0 pour vous en tant qu’utilisateur

Accessible à tous

Le Web 3.0 veut rendre toutes les plateformes permissives. Autrement dit, elles deviennent accessibles à tous, sans l’approbation d’une entité externe, telle que le gouvernement ou l’entreprise elle-même. En conséquence, il y aura plus de liberté d’expression et moins de censure. L’accessibilité d’un message s’élargit et s’étend au-delà de la portée et des réactions des amis et des abonnés. Parce qu’il n’y a pas d’interférence d’un tiers, tout le monde a la permission de créer des environnements virtuels et de laisser des autres participer.

Honnête et démocratique

En tant que participant d’une plateforme, vous pouvez posséder une partie de la valeur de cette plateforme sous la forme d’un jeton et vendre ces jetons, par exemple. Ceci alors que maintenant c’est la plateforme qui tire profit de l’exploitation de vos données. Le marketing devra aussi être plus juste. Avec l’aide de l’intelligence artificielle, les algorithmes apprendront à faire la distinction entre un faux et un authentique avis négatif. De plus, vous ne verrez que des publicités pertinentes et vous pourrez indiquer si vous souhaitez les voir.

Meilleure trouvabilité

La fonction de recherche devient plus étendue et plus précise en même temps. Alors que les moteurs de recherche se concentrent désormais principalement sur les mots-clés, cela s’étend à de nouvelles connexions entre ces mots-clés, l’intention et le monde de l’internaute. Le Web 3.0 offrira en général une bien meilleure expérience utilisateur avec une navigation supérieure et efficace. De plus, la censure est à nouveau moins probable car vous effectuez une recherche indépendamment des géants du web tels que Google, Bing ou Yahoo, qui influencent actuellement vos résultats de recherche.

De meilleurs graphiques

Le Web 3.0 permet d’estomper les frontières entre réalité et virtualité. L’introduction de la 3D permet de visiter des musées en ligne, de participer à des événements sportifs et de réaliser des présentations de produits à distance, par exemple avec le métaverse développé par Facebook.

Meilleur marché

Parce que le Web 3.0 veut décentraliser les applications et que l’open source devient le point de départ, vous ne paierez de l’argent qu’au réseau de la blockchain qui maintient l’application en cours d’exécution. Cela réduira les coûts. De plus, il y aura plus d’occasions de contribuer quelque chose en tant qu’utilisateur.

L’avenir avec le Web 3.0

Avec le Web 3.0, Internet prend une nouvelle dimension. Cela rendra Internet sans limites. Cependant, ce nouveau développement se heurte encore à de nombreux défis majeurs. Par exemple, il doit apprendre à distinguer le flou et parfois même l’ambiguïté des données. Il devra aussi apporter une réponse à de nouvelles intentions criminelles. Les avocats seront donc mis au défi de lutter également contre les abus organisés dans ce nouveau paysage Web.

Articles liés

Data Privacy

Comment pouvons-nous récupérer nos données personnelles auprès de Big Tech

Lire l’article
Google Ads Benchmark

Les évolutions les plus importantes de Google Ads en 2022

Lire l’article
Google Ads Audiences

Choisissez les bonnes audiences sur Google Ads

Lire l’article

Uitbreidingstraat 82
2600 Berchem
Belgique

info@dexville.be

+32 3 808 16 38

Square Marie Curie 20
1070 Anderlecht
Belgique

info@dexville.be

+32 2 808 77 15

Herikerbergweg 88
1101 CM Amsterdam
Pays-Bas

info@dexville.be

+31 20 241 8606